Retour

Les maux de pied : génétiques ou non

Est ce que la génétique joue un rôle dans les maux de pied ?

Les maux de pied peuvent être génétiques (pieds plats, obésité, pieds creux), mais ils peuvent également apparaître suite à de mauvaises habitudes, notamment le fait de porter des chaussures inconfortables ou d'adopter de mauvaises positions
On peut alors noter l'apparition de callosités douloureuses, l'épaississement de la couche superficielle de la peau, la formation d'oignons (qui est la déformation la plus fréquente, déformation due à la déviation du gros orteil vers les autres orteils) ou encore la présence de durillons (qui touche 45 % des femmes et entraîne un épaississement de la peau du pied aux endroits de pression). Les maux de pied peuvent également se manifester par des ongles incarnés, des orteils en griffe (un orteil qui est constamment replié), une épine calcanéenne, le névrome de Morton ou l'arthrose (une affection qui rend l'orteil douloureux et raide).